griffon


griffon

griffon [ grifɔ̃ ] n. m.
• 1080; a. fr. grif; du lat. gryp(h)us, gr. grups
1Animal fabuleux, monstre à corps de lion, à tête et à ailes d'aigle (aussi hippogriffe).
2(1672) Oiseau de proie de grande taille.
Martinet noir.
3(1608) Chien de chasse (barbet) à poils longs et broussailleux. Griffon courant, d'arrêt. Griffon vendéen.
4Vx Fontaine publique jaillissante (d'après l'ornementation des anciens robinets). Mod. Endroit où l'eau d'une source sort du sol.

griffon nom masculin (bas latin gryphus, du grec grups) Animal fantastique, ailé, à corps de lion et à tête d'oiseau de proie. Chien au poil rêche et broussailleux, dont il existe diverses races de chasse et d'agrément. Nom usuel du vautour fauve. ● griffon (homonymes) nom masculin (bas latin gryphus, du grec grups) griffons forme conjuguée du verbe griffergriffon nom masculin (provençal grifoul, du bas latin grifoulus, de gryphus, griffon) Ouverture par où jaillit une source d'eau minérale. ● griffon (homonymes) nom masculin (provençal grifoul, du bas latin grifoulus, de gryphus, griffon) griffons forme conjuguée du verbe griffer

griffon
n. m.
d1./d Animal fabuleux, lion ailé à bec et à serres d'aigle.
d2./d Chien de chasse ou d'agrément à poil long.
d3./d Vautour fauve.

I.
⇒GRIFFON1, subst. masc.
A. — MYTH. et BLAS. Animal fabuleux à tête d'aigle et au corps de lion, armé de griffes ou serres puissantes, employé fréquemment comme motif de décoration (supports de table, orfèvrerie, médailles, fontaines publiques, monuments à toutes les époques) (d'apr. ADELINE, Lex. termes art, 1884). Griffon d'albâtre, doré; griffon d'or; un griffon pour enseigne; effigie de griffon. Il porte d'or au griffon d'argent, de sable (Ac.). Les lords ont des bêtes féroces à eux qu'ils mettent dans leurs armoiries. Comme Dieu n'en a pas fait assez, ils en inventent (...). Ils ont créé le griffon qui est aigle aux lions et lion aux aigles (HUGO, Homme qui rit, t. 2, 1869, p. 103) :
1. Et leurs ferronneries donc [des rues de Bâle] (...) et tout le bestiaire héraldique, lions ailés, licornes et griffons, jaillissant (...) au-dessus des devantures des marchands!
LORRAIN, Sens. et souv., 1895, p. 286.
P. méton. Papier qui porte une figure de griffon dans le filigrane. (Dict. XIXe s.).
B. — Chien de chasse dont la race est originaire de Grande-Bretagne, au poil dur, sec et ébouriffé. Un petit griffon; un griffon pur; un griffon chocolat, fauve, noir :
2. ... son père lui composa une meute (...) Pour l'attaque du sanglier et les refuites périlleuses, il y avait quatre griffons, poilus comme des ours.
FLAUB., St Julien, 1877, p. 88.
C. — [Désignant certains oiseaux] Vautour fauve; martinet noir (ds Lar. 19e).
Prononc. : []. FÉR. 1768 : ,,on ne peut sentir qu'une f``. Étymol. et Hist. 1. [Fin XIe s. grifon « griffon, oiseau » (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D.S. Blondheim, t. 1)]; ca 1100 grifun « animal fabuleux, moitié aigle, moitié lion » (Roland, éd. J. Bédier, 2544); 2. ca 1250 gripon « nom de certains grands oiseaux de proie » (Bible, BN 899, f° 85b ds GDF. Compl.); [1595 griffon (Lettre de Henri IV à Mon compère le connétable de France ds Fr. mod. t. 22, p. 138)]; a) 1672 (SACY, Bible, Deutéronome, XIV, 12-13 ds LITTRÉ); b) 1779 « martinet noir » (BUFFON, Hist. nat. oiseaux, t. 6, p. 644); 3. 1660 « chien de chasse » (OUDIN Fr.-Esp.). Dér. de l'a. fr. grif « griffon (animal fabuleux) » (XIIIe s. ds T.-L.); suff. —on. Du lat. chrét. gryphus « sorte de vautour » qui, à la suite d'une substitution de consonnes inexpliquée, a remplacé le lat. class. grypus « oiseau fabuleux », var. de gryps de même sens, lui-même empr. au gr. « griffon (animal fabuleux) ». En a. fr. on trouve encore les formes grip, au cas sujet (début XIIe s., St Brendan, éd. E.G.R. Waters, 1011) et gripun, au cas régime (ibid., 1022) qui remontent au lat. class. grypus. Au sens 3 griffon est un dér. de l'anc. subst. masc. griffe « sorte de limier » (1611, COTGR.). Bbg. DELB. Matér. 1880, pp. 158-159. - GREIMAS (A.-J.). Nouv. dat. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 303.
II.
⇒GRIFFON2, subst. masc.
TECHNOLOGIE
A. — Lime plate à bord dentelé à l'usage des tireurs d'or (d'apr. RAYMOND 1832).
B. — Hameçon double pour pêcher le brochet (d'apr. LITTRÉ; dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth. Cf. griffon1. Étymol. et Hist. 1. 1642 « lime à bord dentelé dont se servent les tireurs d'or » (Stat. des taillandiers grossiers de Paris, f° 103 ds GAY); 2. 1866 « hameçon double pour pêcher le brochet » (LA BLANCHÈRE, La pêche et les poissons, ds FEW t. 16, p. 77b). Dér. de griffe1 au sens B I; suff. -on.
III.
⇒GRIFFON3, subst. masc.
,,Tout orifice d'émergence bien individualisable et localisable (à grande échelle) d'une source`` (G. CASTANY, J. MARGAT, Dict. fr. d'hydrogéologie, Orléans, B.R.G.M., 1977, p. 84). Je me débarbouillais au griffon de la source, la chemise ouverte, le cou cardé par la serviette de chanvre, quand Mariette apparut (ARNOUX, Écoute, 1923, p. 43).
P. métaph. Aucune parole n'est plus que la sienne [de Verlaine] proche de ce qui ne peut être dit, n'est plus fraîchement prise au griffon du silence et de la plénitude (THIBAUDET, Hist. litt. fr. de 1789 à nos jours, 1936, p. 498).
Prononc. et Orth. Cf. griffon1. Étymol. et Hist. 1866 « point d'émergence d'une source minérale » (LITTRÉ). Prob. tiré du prov. mod. grifo, grifoul « jet d'eau, fontaine jaillissante » (MISTRAL), corresp. à l'a. prov. grifol « fontaine publique jaillissante » (LÉVY Prov.), que l'on fait remonter à un b. lat. grifoulus de même sens (DU CANGE), dimin. de gryphus (v. griffon1), les anc. fontaines des places publiques étant souvent ornées de têtes de griffons.
STAT. Griffon1, 2 et 3. Fréq. abs. littér. : 122.

1. griffon [gʀifɔ̃] n. m.
ÉTYM. Fin XIe, grifon; de l'anc. franç. grif (apparemment sans rapport étym. avec 1. griffe), du lat. gryphus « vautour », lat. class. grypus, grec grups, et suff. -on.
———
I
1 Animal fabuleux, monstre à corps de lion, à tête et à ailes d'aigle (→ aussi Hippogriffe). || Le griffon, de création orientale, servit de motif décoratif aux Gréco-Latins et aux architectes du moyen âge.Blason. Figure représentant cet animal.
1 (…) la fée du désert coiffée en Tisiphone, sa tête couverte de longs serpents, montée sur un griffon ailé (…)
Mme d'Aulnoy, Deux contes de fée, « Le nain jaune ».
2 (…) le griffon qui était le monstre de l'air et qui volait avec les ailes d'un aigle et les griffes d'un tigre (…)
Hugo, les Misérables, V, I, V.
tableau Termes de blason.
2 (1672). a Vautour fauve, oiseau de proie de grande taille.
b (1767, in D. D. L.). Martinet noir.
3 (1660). Chien de chasse, barbet à poils longs et broussailleux, à odorat très fin. || Griffons courants; griffons d'arrêt. || Le griffon compte parmi les plus intelligents des chiens. || Un croisé griffon caniche.REM. On trouve parfois le fém. griffonne [gʀifɔn] pour désigner la femelle.
3 (…) des chiens, parmi la foule, des griffons noirs, de grands barbets jaunes, se sauvaient en hurlant, une patte écrasée (…)
Zola, la Terre, II, VI.
———
II (Par le provençal).
1 Vx. Fontaine publique jaillissante (d'après l'ornementation des anciens robinets).
2 (1866; provençal mod. grifo, de grifoul « fontaine publique », du lat. pop. grifoulus, dimin. de gryphous). Endroit où l'eau minérale d'une source sort du sol.
4 Si peu qu'on l'ait exploitée, votre source doit avoir un dossier d'autorisation… Donnez-moi aussi le chiffre de son débit, le plus exact possible… sa température au griffon… vous savez ce qu'on appelle griffon ?… à la sortie du sol, si vous aimez mieux.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XIV, p. 108.
HOM. 2. Griffon; formes du v. griffer.
————————
2. griffon [gʀifɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1866; « lime d'orfèvre », 1642; « crochet », 1411; de griffer.
Pêche. Hameçon double pour pêcher le brochet mais aussi tous les poissons carnassiers.On dit aussi bricole.
HOM. 1. Griffon; formes du verbe griffer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Griffon — is a type of dog, a collection of breeds of originally hunting dogs. There are three recognized lines of the griffon type (FCI), the griffon vendéens, the wirehaired pointers, and the smousje (Belgian companion dogs). The griffon type is… …   Wikipedia

  • Griffon — bezeichnet mehrere Hunderassen Griffon à Poil Dur, Französischer rauhaariger Vorstehhund, mittelgroße Jagdhunderasse, siehe Griffon d’arrêt à poil dur – Korthals Griffon Fauve de Bretagne, mittelgroße braunrote Jagdhunderasse Griffon bleu de… …   Deutsch Wikipedia

  • griffon — 1. (gri fon) s. m. 1°   Oiseau de proie semblable à l aigle. •   Ne mangez point de ceux qui sont impurs, qui sont l aigle, le griffon, l aigle de mer, l ixion, le vautour et le milan, SACI Bible, Deutéron. XIV, 12, 13. 2°   Animal fabuleux,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Griffon — Тип Файловый менеджер Разработчик Юрий Бакунин Операционная система 0.1.6 7 alpha Symbian 6.x 8.x (S60 1st/2nd edition) 0.01 alpha Symbian 9.x (S60 3rd edition) Языки интерфейса …   Википедия

  • Griffon — Grif fon (gr[i^]f f[o^]n), n. [F.] One of a European breed of rough coated dogs, somewhat taller than the setter and of a grizzly liver color. They are used in hunting game birds. The Brussels griffon is a very small, wiry coated, short nosed pet …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Griffon — Le nom est surtout porté dans le Finistère et dans l Ouest, mais on le rencontre aussi en Franche Comté, où l on trouve la variante Griffond. Faut il penser au griffon, animal fabuleux moitié lion moitié aigle ? M.T. Morlet penche plutôt pour un… …   Noms de famille

  • griffon — [grif′ən] n. [Fr, lit., a griffin] 1. GRIFFIN 2. any of a breed of medium sized hunting dog, developed by a Dutch breeder in the 19th cent., with a square muzzle and a harsh, bristly coat: in full wirehaired pointing griffon …   English World dictionary

  • Griffon — Griffon, Jagdhund, s. Hund …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • griffon — see GRIFFIN (Cf. griffin) …   Etymology dictionary

  • griffon — Griffon, m. acut. Gryps, gryphis, vel Gryphus, phi. Oyseau de grande et excessive corpulence sur quatre pieds, rapportant au Lyon de toutes parts, horsmis qu il a la chere et les ailes semblables à l aigle, grand persecuteur des chevaux. Pline au …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.